Colloque international (13-14 mars 2008) : Questions à Judith Butler

Colloque organisé par le CRHIA et le Département de philosophie
UFR Sciences humaines & Arts

Responsables : Kim Sang Ong Van Cung, Jean-Claude Bourdin, Simon Lemoine)

UFR Sciences humaines et Arts – Site Malraux
Rue du Jardin des Plantes
Bâtiment B – Amphi Tourrette

Les vidéos du colloque sont en ligne :
Voir les vidéos

Présentation du colloque :

Judith Butler est une philosophe de notre époque. Elle est connue pour son provocant et fondateur Gender Trouble (Trouble dans le genre) par lequel elle a réinscrit dans les années 90 la question du féminisme, entre autres français, dans celle des Queer studies (le statut central de l’homosexualité et de la transexualité dans la compréhension du genre et du sexe). On la décrit ordinairement en utilisant les étiquettes problématiques de post-structuralisme ou de french theory. En réalité, son travail croise les perspectives ouvertes autant par Foucault que par l’Ecole de Francfort, la psychanalyse, ou la relecture derridienne des performatifs austiniens. Elle s’interroge sur le pouvoir, sur la puissance d’agir qui nous appartiendrait en tant qu’êtres psychiques et parlant, et sur la critique des normes et de la politique. Le but du colloque est de réunir différents chercheurs appartenant à différentes disciplines (philosophie, sociologie et psychanalyse) et de nous interroger avec Judith Butler sur son travail et sur les questions qu’il a contribué à élaborer. Nous voudrions réfléchir avec elle sur le genre et le sexe, la performativité, la subversion, la critique, la réflexion politique et éthique sur la vulnérabilité, la guerre et le deuil, ou encore la questionner sur l’usage qu’elle fait de Foucault, et de la psychanalyse, de Hegel et aussi de la pensée de Levinas dans son travail.

PROGRAMME :

Jeudi 13 mars 2008

– 9 H 30 : Accueil, Bernard Mabille, Directeur du CRHIA, Yves Jean, Directeur de l’UFR.

Présidence : Monique David-Ménard (Philosophe, Psychanalyste, Paris VII).
– 10 H 30. Judith Butler (Philosophe, Université de Berkeley, Californie, Etats-Unis).
« Vulnérabilité, survivabilité : l’affect politique de la guerre ».
– Débat

Présidence : Jean-Claude Bourdin
– 14 H : Maria Bonnafous-Boucher (Philosophe, Advancia Negocia).
« Individu, subjectivation, domination : Foucault et Butler ».
– 14 H 40 : Philippe Sabot (Philosophe, Lille III).
« Un tournant hégélien dans la philosophie française au 20e siècle ? A propos de Subjects of Desire de Judith Butler ».
– 15 H 20 : Pause
– 15 H 45 : David Philippe (Philosophe, Dijon).
« Vulnérabilité et responsabilité : Butler avec Levinas et vice versa ».

Vendredi 14 mars 2008

Présidence : Kim Sang Ong Van Cung.
– 9 H 30 : Ludovic Gaussot (Sociologue, Poitiers).
« Abolition ou prolifération des genres : utopie et subversion ».
– 10 H 10 : Elsa Dorlin (Philosophe, Paris I-Sorbonne).
« Defaire le genre, defaire la race ».
– 11 H : Pause
– 11 H 15 : Kim Sang Ong Van Cung (Philosophe, Poitiers).
« Les intellectuel•le•s et le pouvoir des mots : critique, politique et subjectivation ».

Présidence : Sandra Laugier (Philosophe, Université de Picardie, CURAPP, UMR 6054 CNRS/Université de Picardie).
– 14 H : Bruno Ambroise (Philosophe, Université de Kent, Angleterre).
« Les conditions de la performativité et l’efficacité des actes de parole – réponse à Judith Butler (Gender Trouble et Excitable Speech) ».
– 14 H 40 : Vincent Estellon (Psychoclinicien, Poitiers, Psychanalyste).
« La trans-sexualité du rêve ».
– Pause
– 15 H 20 : Jean-Claude Bourdin (Philosophe, Poitiers).
« Les figures contemporaines du paria : les « sans » et la citoyenneté non nationale (Judith Butler et Annah Arendt) ».
– 16 H 30 : Clôture du colloque

Recherche

Menu principal

Haut de page