Journée d’étude. L’écriture du concept, le genre occidental, 8 novembre 2018. Organisation : Arnaud François

Ce colloque, qui est lui-même le point d’aboutissement d’un projet de recherche franco-croate mené depuis 2017 grâce au soutien du programme COGITO mis en place par les ministères français et croate de l’enseignement supérieur et de la recherche, a pour objectif d’explorer la notion de « genre occidental », proposée par Jean-Luc Nancy en 2015. Cette notion vise à décrire un certain type de relation entre écriture et concept, suivant lequel, au moins dans certaines ères géographiques et à certaines époques, la conceptualité philosophique ne pourrait pas se dire indépendamment de l’expression littéraire. Les communications présentées à l’occasion de ce colloque porteront donc tant sur la formulation volontiers littéraire de certaines positions philosophiques, que sur la contribution des littérateurs à la rigueur propre de l’analyse notionnelle.

Programme

9h30 : accueil des participants

10h : Maja Vukušić Zorica (maître de conférences à l’Université de Zagreb) : « “Un religieux étonnement à la vue de ces processions macabres de signes sévères (sur le Dictionnaire de musique de Rousseau) »

11h : Nenad Ivić (professeur à l’Université de Zagreb) : « “Où en est la nuit, Monsieur?” : écrire la Terreur »

12h15 Anne Duclos (Université de Poitiers, doctorante) : « Nietzsche et Kafka : l’écriture contre le concept ? »

15h Tomislav Brlek (Professeur à l’Université de Zagreb) : « Le différend : concepts adultérés, genres raturés, règles découvertes »

16h Sylvain Roux (professeur à l’Université de Poitiers) : « Georges Bataille et René Char : l’écriture et la question du monde »

17h15 Alexandra Borod (Université Babeș-Bolyai de Cluj-Napoca, Université de Nice-Sophia-Antipolis, doctorante) : « René Char : “L’en-avant” entre poésie et philosophie »

Recherche

Menu principal

Haut de page