Philosophie de la musique et État-Nation dans l’Europe du XIXe siècle – jeudi 26 et vendredi 27 mars 2015

File created with CoreGraphicsOrganisateur : Philippe Grosos

 

Jeudi  26 mars 2015 – Hôtel Fumé, salle des actes

10h00 : accueil des participants

10h15 : mot du doyen

Présidence : Philippe Grosos

10h30-11h20 :  Jérôme Grévy (Poitiers), Musique et culture dans la formation des États-Nations

11h20-12h10 : Alexandre Chèvremont (Lille 3), Autonomie de la musique et autonomie politique – la recension par E.T.A. Hoffmann de la Cinquième symphonie de Beethoven

12h30 : repas

Présidence : Isabelle His

14h15-15h05 : Alain-Patrick Olivier (Nantes), Hegel et la famille Mendelssohn

15h05-15h55 : Jean-François Candoni (Rennes 2) : Opéra et nationalisme dans l’Allemagne du Vormärz (1821-1848). Discours autour du Singspiel et du grand opéra

pause : 15 mn

16h10-17h00 : François Félix (Lausanne/CNRS), Recommencer la tragédie grecque pour rénover l’art allemand ? Wagner et Nietzsche à Tribschen.

 

18h00 – 19h00 : Auditorium Saint-Germain – Concert en partenariat avec le CRR de Poitiers et le CESMD de Poitou-Charentes, direction artistique d’Éric Sprogis :

Quatuor à cordes de Claude Debussy (1893) – 1er mouvement (Animé et très décidé) – CESMD

Quatuor n°12, op.96 (« Américain ») d’Antonin Dvořák (1893) – 2ème mouvement (Lento) – CRR

Sonate BB88 pour piano de B. Bartók (1926) – Alain Villard, pianiste

La dérive du continent II d’Éric Sprogis (création) pour octuor à cordes et piano

(Quatuors à cordes du CESMD et du CRR, Alain Villard, piano, Éric Sprogis, direction)

20h30 : Dîner

Vendredi 27 mars 2015 – Hôtel Fumé, salle des actes

Présidence : Éric Sprogis

9h15-10h05 : Philippe Grosos (Poitiers), Portrait de Liszt en Aufklärer

10h05-10h55 : Marie-Paule Rambeau (Paris), La Pologne de Chopin : entre imaginaire musical et construction d’une identité nationale

pause 15mn

11h10-12h00 : Bruno Moysan (Université de Versailles Saint Quentin en Yvelines) et Matthias Lakits, doctorant en musicologie, IReMus,

Ma Vlast de Smetana, l’éveil du sentiment national tchèque et la question de la sécularisation au XIXe siècle

12h00-12h50 : Ioulia Podoroga (Genève), Qu’est-ce que la musique « nationale » ? La musique russe comme lieu de controverses entre «occidentalisme» et «slavophilisme»

13h00 : repas

Présidence : Thierry Favier

14h30-15h20 : Andrea Bellantone (Institut catholique de Toulouse), Musique et philosophie en quête de l’identité : l’inquiétude italienne

15h20-16h10 : Florence Fabre (Université d’Artois), Debussy, entre esthétisme, patriotisme et nationalisme

16h10-17h00 : Anne Boissière (Lille 3), Laisser chanter et marcher les peuples : « Allons enfants de la patrie… »

17h00 Clôture des débats

 

 

 

Recherche

Menu principal

Haut de page