Colloque « Hegel/Marx, hier et aujourd’hui »

Jeudi 2 et vendredi 3 décembre 2021

Université de Poitiers, Salle des Actes (UFR SHA, 8, rue René Descartes)

 

Ce colloque est organisé dans le cadre des activités du séminaire Hegel/Marx

Il est ouvert à toutes et tous, gratuit et sans inscription préalable.

Il sera possible de participer au colloque en visioconférence, via l’application Webex, en cliquant ici.

Institutions partenaires : CREPHAC (Université de Strasbourg), MAPP (Université de Poitiers).

Organisatrices et organisateurs : Victor Béguin, Alix Bouffard, Camilla Brenni, Alexis Cukier, Franck Fischbach, Jean Quétier, Éric Puisais, Ernesto Ruiz-Eldredge.

 

– PROGRAMME –

Jeudi 2 décembre

 

9h : accueil des participant·e·s et ouverture du colloque

 

I – Dialogues et médiations entre Hegel et Marx

Présidence : Alain Patrick Olivier (Université de Nantes)

9h15-10h : Lucas Pétuaud-Létang (Université Bordeaux Montaigne) – Le matérialisme de Feuerbach, médiation entre Hegel et Marx ?

10h-10h45 : Victor Béguin (Université Grenoble Alpes) – Le statut des concepts et du discours théorique : une perspective sur la critique marxienne de la spéculation hégélienne

[Pause]

11h-11h45 : Raphaël Authier (Sorbonne Université) – Vers un concept d’histoire non-idéaliste ? Hegel, Marx et la définition de l’histoire

11h45-12h30 : Luz Ascarate (Université Paris-I Panthéon-Sorbonne/Université de Franche-Comté) – Hegel et Marx utopistes ? Sur le concept de possibilité réelle

[Déjeuner]

Présidence : Camilla Brenni

14h-14h45 : Jean-Baptiste Vuillerod (Université de Namur) – L’anthropologie naturaliste et la critique de l’exploitation : de Hegel à Marx

14h45-15h30 : Gauthier Tumpich (Université Paul-Valéry-Montpellier) – Le droit à la propriété selon Hegel : réponse à une critique marxienne de la propriété

[Pause]

16h-17h : Alain Patrick Olivier (Université de Nantes) – Traduire Hegel, traduire Marx

 

Vendredi 3 décembre

II – Le nœud Hegel/Marx au XXe siècle et aujourd’hui

 

Présidence : Luz Ascarate (Université Paris-I Panthéon-Sorbonne/Université de Franche-Comté)

10h-10h45 : Jean Quétier (Université de Strasbourg) – Une « muraille de Chine » entre le marxisme et Hegel ? Wolfgang Harich et le débat autour de Hegel dans la RDA des années 1950

10h45-11h30 : Rambert Nicolas (Sorbonne Université) – Mettre à jour la Phénoménologie de l’esprit de Hegel par Marx et la Révolution russe

[Pause]

11h45-12h30 : Adèle Sueur (Université de Paris) – Travail de care, salariat du care : quelles reprises possibles de la dialectique hégéliano-kojévienne du maître et du valet et de l’analyse marxienne de l’aliénation ?

[Déjeuner]

Présidence : Ernesto Ruiz-Eldredge (Université de Poitiers)

14h30-15h15 : Jean Matthys (Université catholique de Louvain) – Sur les traces d’une coupure. Althusser, Hegel et Spinoza à la lumière du mémoire de 1947

15h15-16h : Giorgi Kobakhidze (Université Toulouse-Jean-Jaurès) – À la recherche de la méthode perdue : l’épistémologie marxiste de Louis Althusser et Evald Ilyenkov

[Pause]

16h15-17h : Thomas Detcheverry (Université Bordeaux Montaigne) – Le marxisme non-hégélien de Deleuze et Guattari : gauchisme et dialectique